Les logiciels musicaux

MAJ du 21/11/2005 par Gihem
vendredi 18 janvier 2013
popularité : 24%

Trois logiciels que vous pouvez utiliser en classe avec les enfants pour

- créer de la musique à partir d’enregistrements que vous réalisez vous-mêmes avec vos élèves ou d’enregistrements existants (CD, cassettes, vynils...)

Gratuit, Audacity (lien vers la version française) vous permet d’enregistrer directement avec un "micro" branché sur la carte son de votre ordinateur ou à partir d’un autre média branché sur l’entrée "line in" de la carte son. 
Vous pouvez retravailler les fichiers, les couper, les copier les déplacer, les triturer dans tous les sens, modifier la hauteur, la vitesse, l’intensité, ajouter des effets divers, supprimer les bruits de fond parasites.

Avec ce logiciel vous pouvez "composer" des séquences sonores pour illustrer d’autres documents (expositions, poésie, conte musical, B.D., site internet... Les fichiers obtenus peuvent ensuite être gravés sur CD.

- écrire des partitions

Canorus

Canorus est un logiciel d’édition musicale multiplateforme. Il a pour ambition de proposer toutes les fonctionnalités principales que l’on attend pour ce genre de logiciel : nombre et longueur de portées multiples (nombres d’instruments non limité), choix de la clef, de la mesure et de l’armure, palette graphique présentant les notes (rondes, blanches, noires, ...) et silences à insérer, paroles, ornements, gestion des hampes (position vers le haut ou vers le bas, longueur), polyphonie (plusieurs voies par portée), notation des nuances, accents, staccato, tempo, liaisons, ligatures, altérations accidentelles, gestion de la mise en page... ainsi que l’import/export en divers formats, la lecture des notes (seul le format MIDI est supporté pour le moment), etc.

Canorus – du latin Canorus, a, um : mélodieux, sonore – succède à NoteEdit, référence en la matière mais disponible uniquement sous Linux et dont le développement est interrompu. Comme lui, l’édition musicale passe par une interface graphique et non d’abord par des lignes de commande (comme sous Lilypond). Il offre donc la possibilité du « WYSIWYG ».

Mais Canorus ne se contente pas simplement de poursuivre le développement de NoteEdit - c’est ce qui explique ses limites actuelles. L’ensemble du code est en effet repris, afin de répondre aux objectifs mis en avant :

  • logiciel multi-OS ;
  • capable de produire pour chaque fichier créé une structure « Lilypond » afin de permettre l’interopérabilité entre les logiciels d’édition ;
  • capable d’accepter plugins et extensions (comme sous Firefox et OpenOffice auxquels se réfèrent explicitement les développeurs).

Logiciel plus que prometteur, Canorus est sans conteste appelé à devenir une référence dans son domaine. Bénéficiant d’un développement dynamique, ce logiciel et ses prolongements sont à suivre avec le plus grand intérêt.

Merci à Ratoune pour la rédaction de cette notice sur le wiki de Framasoft !

Note : Le site officiel a un problème de sécurité qui empêche la connexion facilement. Par exemple, sous Firefox, n’hésitez pas à créer une exception pour la demande de certificat qui est faite.

Finale Notepad, (en anglais)

Lui aussi gratuit, vous permet d’écrire une partition note par note, avec la souris, de recopier une partition manuscrite ou imprimée (attention aux droits de reproduction) ou la partition de la chanson que les enfants ont créée. Cette partition peut ensuite être rejouée sur l’ordinateur (instrument MIDI), imprimée, transposée, modifiée, arrangée... envoyée par mail aux correspondants.

- jouer des karaokés pour apprendre une chanson.

Gratuit, Van Basco Karaoke (laissez-vous guider) vous permet de lier un fichier karaoké (*.kar), et d’afficher sur l’écran le défilement des paroles de la chanson synchronisé avec la musique. Ce logiciel permet aussi d’ajuster le tempo (vitesse) et la hauteur (tonalité) de la chanson.

La qualité sonore du fichier d’accompagnement dépend tout d’abord de la qualité de la banque de sons de votre carte son, et aussi de la qualité d’écriture du fichier MIDI. C’est surtout à considérer comme un outil d’aide à l’apprentissage.


Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

10 février 2013 - SLAM

De Isabelle Chazottes :
Bonjour,
j’ai actuellement une classe de CP/CE1 et j’aimerais (...)

20 avril 2005 - Cédéroms à l’oeil

21 avril PARIS. 22 Cédéroms à l’oeil
C’est la quatrième édition des journées professionnelles du (...)