Une certification de compétences

mardi 15 février 2005
par  Gihem
popularité : 39%

B2i, pour lever toute ambiguïté.

B comme Brevet : Ce n’est, en aucune manière, un examen de fin de cycle.
C’est "dans des contextes variés", au travers de projets menés dans des domaines transversaux et au service d’apprentissages disciplinaires, que l’outil informatique prend toute sa place -tout au long de la scolarité de l’élève- il est en plus un moyen d’instaurer un dialogue sur l’évaluation entre formateur et formé et de mesurer la pertinence de cette évaluation duelle. 
"L’objectif de ce brevet est d’attester le niveau acquis par les élèves dans la maîtrise des outils multimédias et de l’internet".

I comme Informatique : Il ne s’agit pas, non plus, de faire de nos élèves des dactylographes émérites ou des techniciens avertis.
On ne travaillera pas l’outil pour l’outil, ni les logiciels en simples consommateurs.
Nous nous devons "d’en faire une utilisation raisonnée, d’en percevoir les possibilités et les limites".

I comme Internet : Dans le dédale des arcanes de "la toile", au travers de recherches (Pour quoi ? Pourquoi ?), les objectifs à atteindre sont entre autres :

  • une "utilisation maîtrisée" 
  • apprendre à faire preuve "d’esprit critique" 
  • la capacité d’évaluation de la pertinence des résultats de ses propres recherches

"Produire, créer, modifier et exploiter " c’est également apprendre à :

  • naviguer sans perdre l’objet de sa recherche
  • se documenter sans copier
  • comprendre en rassemblant des sources différentes 
  • résumer ses recherches

Les TICe, un outil au service des apprentissages disciplinaires.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Une certification de compétences

Brèves

10 février 2013 - SLAM

De Isabelle Chazottes :
Bonjour,
j’ai actuellement une classe de CP/CE1 et j’aimerais (...)

20 avril 2005 - Cédéroms à l’oeil

21 avril PARIS. 22 Cédéroms à l’oeil
C’est la quatrième édition des journées professionnelles du (...)